Tubbemodellen : la méthode suédoise s’invite dans les maisons de repos wallonnes !

Une révolution est en marche dans le secteur des aînés. La Ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, la Fondation Roi Baudoin, l’AViQ et INAGO ont, tous ensemble, officiellement lancé l’appel à projets visant à instaurer le modèle Tubbe au sein de certaines maisons de repos et des maisons de repos et de soins en Wallonie. C’est l’occasion d’en apprendre plus sur ce modèle de gestion et d’organisation qui fait bouger les lignes.

Une invention danoise devenue un modèle suédois

Souvent plébiscités pour leurs méthodes d’apprentissage, leur mode de vie ou encore leur modèle social, les pays scandinaves sont souvent considérés comme des états « artisans du bonheur ». Prônant le bien-être à tout prix et usant de lois et méthodes diverses afin de le maximiser, ils fascinent et attisent la curiosité de leurs voisins européens, dont la nôtre !

En 2018, la maison de repos « Regina » ainsi que la résidence-services « Les Colombes » qui y est rattachée, se sont ainsi lancées dans l’aventure d’un modèle d’accompagnement plus participatif tout droit venu de Suède : le « Tubbemodellen ».

Bien que le Tubbemodellen soit reconnu comme un modèle d’organisation et de gestion suédois, c’est en fait une pédagogue et Ministre danoise du Troisième âge, qui en est à l’origine. Considérant que chaque être humain est « unique » et ce, du début à la fin de sa vie, Thyra Frank décide de créer une nouvelle forme de résidence pour personnes âgées. En 2010, des représentants de la maison de repos « Tubberödshus », située au Danemark, viennent visiter l’un des établissements fondés sur le modèle d’accompagnement. Une fois rentrés, ils l’appliquent au sein de leur propre institution, et c’est ainsi que le modèle Tubbe est né.

Déjà présent en Belgique !

Ce modèle d’accompagnement a pu être expérimenté dans six établissements d’accueil et d’hébergement pour aînés en Belgique. Au sud du pays, trois institutions, dont la Résidence Régina, ont pu implémenter ce nouveau modèle d’accompagnement depuis 2018.  

Au départ, seule la résidence-services devait implémenter la philosophie suédoise. Cependant, l’ensemble des acteurs de la maison de repos et de la résidence-services ont rapidement compris qu’on ne pouvait pas l’expérimenter sur une seule forme d’accueil proposée sur le site. [1] Aujourd’hui, chaque unité de vie de la maison de repos et de soins traduit et fait vivre le modèle Tubbe à sa manière, mais la participation à la vie collective ainsi qu’aux prises de décisions restent les moteurs principaux et communs du projet. La résidence-services, quant à elle, a dès le départ conçu son projet de vie sur base du modèle Tubbe. Ainsi, les résidents décident par exemple tous ensemble des activités à organiser, mais prennent également des décisions plus personnelles telles que l’heure du lever ou encore le lieu de prise de repas.

À travers ce modèle, les habitants de la résidence Régina et ceux des résidence-services sont placés au centre du processus et sont ainsi encouragés à s’exprimer quant à leurs pensées et leurs désirs mais également à exercer une influence sur la vie de leur établissement et ce, dans de nombreux domaines. Ils doivent pouvoir y vivre et s’y épanouir comme ils le feraient chez eux.  La maison de repos et de soins doit devenir leur « chez-eux ». Par ailleurs, cette philosophie invite également les membres du personnel à exprimer leur opinion et à prendre part de manière active à la vie de la maison.

Suite au projet pilote concluant mené au sein de certaines institutions du pays, ce sont désormais 45 maisons de repos et maisons de repos et de soins wallonnes qui vont pouvoir implémenter le modèle Tubbe dans leur structure en 2020 et ce, grâce à un coaching personnalisé. De plus, une communauté d’apprentissage sera également créée afin de mener le projet à bien. Au vu de l’engouement qu’il suscite au sein du secteur des aînés, le modèle Tubbe semble avoir de beaux jours devant lui.

[1] Des maisons où il fait bon vivre et travailler – Le modèle Tubbe : une inspiration scandinave dans les maisons de repos et de soins, Fondation Roi Baudoin, juin 2019

En visitant, utilisant ce site web et en prenant contact avec le responsable du traitement, vous consentez expressément à ce que nous recueillions et traitions, selon les modalités et principes décrits dans nos politiques de confidentialité, vos données à caractère personnel.
J'accepte