Prendre soin de nos aînés : l’enjeu sociétal de ces prochaines années

En Belgique, nous faisons face à un phénomène de « papy-boomers » grandissant. Les aînés doivent pouvoir bénéficier de services et logements adaptés et intégrés, répondant au mieux à leurs besoins et attentes, que ce soit pour un court séjour ou pour une durée permanente. La journée internationale des personnes âgées est l’occasion de s’intéresser de plus près aux acteurs de terrain qui se mobilisent pour offrir aux personnes âgées un cadre de vie agréable et rassurant.

Le secteur des aînés dispose d’une offre diversifiée d’accueil et d’hébergement. Ainsi, les seniors peuvent intégrer des centres d’accueil de jour, des maisons de repos ou encore des maisons de repos et de soins. Certains établissements peuvent d’ailleurs dispenser plusieurs types de services de manière simultanée et ainsi proposer un accompagnement adapté à chaque parcours de vie.

« Une offre diversifiée d’accueil et d’hébergement permet à l’adulte âgé de choisir le type d’accueil ou d’hébergement le plus approprié à sa situation personnelle. Par exemple, un séjour d’un mois en court séjour permet à une personne âgée de se remettre d’une hospitalisation et soulage également les aidants proches. » détaille Pierre-Yves Lambotte, conseiller secteur aînés de santhea. En effet, désireuses de retrouver leur chez soi, les personnes âgées sont souvent réticentes à l’idée de rester dans un établissement de soins pour une longue période. Dans certains cas, les courts séjours peuvent se révéler être un bon compromis. « Les places de court séjour sont des chambres classiques d’une maison de repos mises à disposition de personnes pour une séjour temporaire (une durée déterminée maximale de trois mois par année civile). Ce type de place permet aux personnes âgées de bénéficier de tous les services et soins d’une maison de repos classique après une hospitalisation, un accident de la vie ou tout simplement pour soutenir pendant une période courte les aidants proches. Il s’agit d’une forme d’hébergement alternatif qui permet de maintenir les adultes âgés à domicile. » explique Pierre-Yves Lambotte.

Cependant, certaines situations nécessitent, quant à elles, une autre forme d’accompagnement avec la mise à disposition d’hébergements alliant le confort de la maison et les services d’une maison de repos. « Une personne qui souhaite garder toute son indépendance mais qui vit dans une trop grande maison, qui n’est pas toujours adaptée ni sécurisée, peut choisir de rentrer dans une résidence-services qui lui garantira une offre de services sur mesure (repas, activités, appel d’urgence 24H/24, nettoyage, …) » complète Pierre-Yves Lambotte. 

S’inscrivant dans cette logique, en janvier 2018, la « Résidence Regina » située à Moresnet s’est ainsi agrandie en intégrant treize résidences-services à son site. Salle de séjour décorée avec soin, kitchenette hyper équipée, salle de bain spacieuse et chambre ergonomique, en apparence ces petits appartements, également équipés d’un système d’appel, ont tout d’une résidence-services classique. C’est cependant du côté de sa gestion qu’elle se démarque des autres. Basée sur le modèle suédois « Tubbe », le gestionnaire INAGO encourage la cogestion de l’établissement par le personnel et les résidents. Organisation d’activités, d’événements ou encore de sorties, les journées sont rythmées au gré des envies des pensionnaires. Dernière initiative en date, les résidents ont décidé d’organiser de A à Z un séjour en Allemagne.  « Les projets participatifs dans les établissements d’accueil et d’hébergement pour personnes âgées offrent la possibilité à chaque résident de la maison, de la résidence, de l’unité de vie, de garder le contrôle sur sa vie, de décider, de participer pleinement au projet de vie de l’institution. Ils peuvent se décliner sous diverses formes (voyage, atelier cuisine, organisation de festivités, ...) et contribuent significativement au bien-être et à la qualité de vie des adultes âgés. Par cette approche, les résidents renforcent leurs indépendances et donnent du sens aux initiatives développées dans les projets participatifs » insiste Pierre-Yves Lambotte.

Un autre exemple, parmi d’autres illustrant bien la prise en charge personnalisée et qualitative dont peuvent actuellement bénéficier les seniors au sein des institutions membres de santhea, est celui de la maison de repos et de soins « Les ursulines ». Logée au cœur de Bruxelles, elle accorde, quant à elle, beaucoup d’importance à l’intimité de ses résidents. Le Directeur, Kenis Arne, ne parle d’ailleurs jamais de chambre mais bien de « maison ». Par exemple, il explique que la planification du ménage se fait en concertation avec les « habitants » afin de ne pas « violer leur domicile ». Kenis Arne met également un point d’honneur à favoriser la vie en communauté, et ce, même en dehors des murs de la maison de repos et de soins. Régulièrement de nombreux événements sont organisés et de nombreux projets créés en collaboration avec les quartiers aux alentours.

Enfin, les établissements pour aînés accordent beaucoup d’importance à l’amélioration de la qualité de leurs services. Outre les aspects réglementaires, ils se fixent une série d’objectifs en vue d’améliorer toute une série d’indicateurs importants comme la réduction des chutes et des escarres, ou la diminution de l’absentéisme au sein du personnel par exemple. C’est en collaboration avec la Plateforme pour l’Amélioration de la Qualité des Soins, notamment au travers de groupes de travail, que les institutions évaluent leurs pratiques et les réadaptent, en vue de répondre à l’attente et aux besoins de tous.

Le secteur des aînés au sein de santhea représente, à ce jour, plus de 8000 lits en maisons de repos et en maisons de repos et de soins, 71 maisons de repos, 25 centres d’accueil de jour et 20 résidences services.

En visitant, utilisant ce site web et en prenant contact avec le responsable du traitement, vous consentez expressément à ce que nous recueillions et traitions, selon les modalités et principes décrits dans nos politiques de confidentialité, vos données à caractère personnel.
J'accepte