563 millions d’euros de suppléments d’honoraires

L’Agence Intermutualiste a publié une étude qui analyse l’évolution des suppléments d’honoraires médicaux lors de séjours hospitaliers sur la période 2015-2017 au niveau global par hôpital et sur la période 2014-2017 pour les suppléments attestés par séjour hospitalier ou cumulés par patient.

Les données analysées ont trait à l’ensemble des honoraires médicaux remboursés par l’assurance obligatoire (AO) attestés au sein des 102 hôpitaux aigus pour les séjours hospitaliers classiques, de jour chirurgical et de jour non chirurgical et attestés par des médecins et pharmaciens biologistes. Il est question d’évaluer, dans l’étude de l’AIM, uniquement les suppléments d’honoraires, et pas les suppléments de chambre ou les autres coûts à charge du patient.

Les suppléments d’honoraires médicaux facturés lors de séjours hospitaliers atteignent 563 millions d’euros en 2017, soit 18% des honoraires AO officiels. On observe une croissance annuelle moyenne de ce montant de 3% entre 2015 et 2017, soit une évolution 2.5 fois plus rapide que la croissance des honoraires officiels AO.

Près de 20 % des patients ont été confrontés aux suppléments d’honoraires en 2017, tous séjours confondus. C’est 3% de moins qu’en 2015. Toutefois, le nombre de patients confrontés à des suppléments d’honoraires très élevés a augmenté considérablement.

On constate de grandes variations de pratiques entre spécialités mais aussi au sein de chacune d’entre elles. La majeure partie des suppléments (57%) est cependant attestée par les anesthésistes, les chirurgiens, les orthopédistes et les gynécologues. La neurochirurgie est la spécialité dans laquelle les prestataires atteignent les montants de suppléments d’honoraires les plus élevés.

Selon les hôpitaux, les déclarations d’admission mentionnent des plafonds de suppléments d’honoraires de 100% à 300%. On constate en la matière d’importantes différences régionales (à Bruxelles en particulier : concentration de plafonds à 300%).

Parmi les séjours avec suppléments d’honoraires en 2017, la moyenne du montant des suppléments s’élève à 1065 euros par séjour. Ce montant dépasse presque 7000 euros dans 1 cas sur 100.

Le risque pour les patients d’être confrontés à des suppléments d’honoraires très élevés est plus important en cas d’hospitalisation classique qu’en hospitalisation de jour. On observe en outre à cet égard des écarts régionaux importants : ce risque est nettement plus élevé à Bruxelles qu’en Wallonie, et c’est en Flandre qu’il est le moins élevé.